logo ogm

Où sont les OGM?

Le Canada et le Québec ont été des précurseurs dans la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM). Vingt ans après l’apparition des premières cultures commerciales, seulement cinq pays produisent 90 % des OGM dans le monde. Aujourd’hui, le Canada se positionne en tant que 5e pays producteur avec 6,4 % de la production mondiale. On y cultive trois des quatre grandes cultures (voir Figure 1) : le maïs, le canola et le soya. On y cultive aussi la betterave à sucre.

Sources :

  • James, Clive. 2015. Global Status of Commercialized Biotech/GM Crops: 2014. ISAAA brief No. 49. International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (ISAAA): Ithaca, NY
  • Statistics Canada, 2014

Les OGM, présents dans les aliments transformés!

Les aliments transformés, tels que les croustilles, les conserves et les plats préparés, contiennent très souvent des dérivés de canola, de soya ou de maïs (voir Tableau 1). En raison de la proportion importante d’OGM dans ces trois cultures, les produits dérivés utilisés dans les aliments transformés sont très probablement issus de cultures GM. Malheureusement, il est impossible de le savoir, puisque l’étiquetage des OGM au Canada et au Québec n’est pas obligatoire.

Ainsi, une proportion importante des produits fabriqués par de grandes compagnies comme Kraft, Kellogg’s, General Mills, Campbell’s, mais aussi les produits maison des grandes chaînes d’épiceries comme IGA, Métro et Loblaws, contiennent des OGM.

 

Les OGM, surtout présents dans l’alimentation animale!

Une forte proportion des OGM est destinée à l’alimentation des animaux d’élevage, principalement les vaches, les porcs ou les volailles (viandes, charcuteries, œufs, produits laitiers, etc.). Les animaux qui ne sont pas issus de l’agriculture biologique sont généralement nourris de maïs ou de soya transgéniques.

 

 

À l’heure actuelle, les certifications biologiques (voir Figure 4) et la certification Non-GMO Project sont les seules sources d’information permettant de choisir une alimentation exempte d’OGM.

 

Nous avons le droit de savoir ce que nous mangeons et j'exige l’étiquetage obligatoire des OGM au Québec.

Pour plus d’information, consultez: www.vigilanceogm.org

Sources :

(1) James, Clive. 2015. Global Status of Commercialized Biotech/GM Crops: 2014. ISAAA brief No. 49. International Service for the Acquisition of Agri-biotech Applications (ISAAA): Ithaca, NY.

(2) Statistique Canada, 2014.  http://www5.statcan.gc.ca/cansim/a26?lang=fra&retrLang=fra&id=0010072&paSer=&pattern=&stByVal=1&p1=1&p2=33&tabMode=dataTable&csid=

(3) OGM. Gouvernement du Québec. Consulté en avril 2016. http://www.ogm.gouv.qc.ca/ogm_chiffres/importance_cultures.html